Compétences professionnelles

Mélanie Larose enrichie sa pratique innovante de son expertise en éducation spécialisée, en éducation somatique et en thérapie par la danse. Son intervention vise la modification d’habitudes de vie et le développement de l’expressivité. En aucun cas l’intervention sera prescriptive. Si vous éprouvez des douleurs physiques intenses, ou vivez un épisode de crise en lien avec une problématique de santé mentale, il est recommandé de consulter les services d’urgence, une clinique médicale ou Info-Santé et Info-Social au 811.

Compétences en éducation spécialisée

  • Établir une relation d’aide, maintenir le lien de confiance.
  • Approche basée sur la personne, humaniste.
  • Intervenir c’est: “venir avec“, “aller avec, vers“, “se rendre avec“, c’est aider l’autre et l’accompagner dans son évolution tout en évoluant avec lui. (Michel Landry, p.76)
  • Entreprendre un processus d’intervention dynamique suivant les étapes suivantes: l’observation, le traitement des informations, la définition des objectifs, la détermination des moyens, la réalisation, l’évaluation.
  • Respecter le code d’éthique et de déontologie de l’Association des éducateurs et éducatrices spécialisés du Québec

Compétences en éducation somatique


“La somatique, le domaine de recherche du soma : notamment le corps tel qu’il est perçu de l’intérieur, une perception à la première personne. Quand un être humain est observé de l’extérieur, c’est-à-dire du point de vue de la troisième personne, c’est la manifestation du corps humain que l’on perçoit. Mais, lorsque ce même être humain est observé à partir du point de vue de la première personne, de ses propres sensations proprioceptives, c’est une manifestions complètement différente qui est perçue : le soma humain.“

Thomas Hanna, « Qu’est-ce que la somatique ?  », Recherches en danse [En ligne], Traductions, mis en ligne le 16 juin 2017, consulté le 28 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/danse/1232 ; DOI : https://doi.org/10.4000/danse.1232

  • Accéder aux perceptions de la personne quant à elle-même en interrogeant ses sensations vécues dans le moment présent.
  • Endosser une perspective expérientielle et phénoménologique.
  • Demeurée informée des développements scientifiques quant à la neuroplasticité et des applications la favorisant.
  • Favoriser l’apprentissage autonome et l’auto-régulation du corps.
  • Utiliser de façon non-inductive les outils pédagogiques de l’éducation somatique tels que la lenteur, la différenciation, l’autonomie, la métaphore et les processus de l’attention.

Compétences en danse-thérapie

  • Maîtriser des techniques d’observation et d’analyse du mouvement expressif.
  • Créer une séance structurée: accueil, réchauffement, période où l’on adresse le vécu, intégration et clôture.
  • Utiliser sa sensibilité pour comprendre l’autre, être sensible et empathique.
  • Reconnaître les bénéfices du mouvement expressif pour l’être humain dans son ensemble.
  • Créer des dispositifs suivant les axes de travail suivants: proprioception/appropriation ; flux toniques et flux posturaux ; dynamiques d’échanges ; les coordinations et schèmes de mouvements ; espace et temps ; la symbolisation ; le niveau cognitif ; l’intersubjectivité, les relations et la communication.

Scolarité

  • Diplôme d’études collégiales en techniques d’éducation spécialisée, Cégep du Vieux Montréal, 2003
  • Stages de formation en danse-thérapie au Centre national de danse-thérapie à Montréal; stages en Structuration psychocorporelle et danse-thérapie à l’IRPECOR, France, entre 2007 et 2020
  • Diplôme d’études supérieures spécialisées en éducation somatique, Université du Québec à Montréal, 2014
  • Certificat en psychologie, profil intervention, Université du Québec en Outaouais, en cours.

  • Expérience de travail en tant qu’intervenante par la danse auprès de la clientèle d’une vingtaine d’organismes scolaires et communautaires à Montréal et en Outaouais.